Rencontre avec Marco Cattoï artiste en résidence de soutien à la création de Studio Bizz



Rencontre avec Marco Cattoï artiste en résidence de soutien à la création de Studio Bizz

Cet été, le danseur et chorégraphe d’origine italienne, Marco Cattoï, a profité du programme de soutien à la création de Studio Bizz pour travailler sur sa nouvelle pièce. Il arrive de France avec son interprète Alexandre Lauouvea pour s’immerger dans un nouvel espace de travail à la recherche de calme, de concentration et de dépaysement. Alors que la résidence touche à sa fin, Studio Bizz est allé à la rencontre de ces deux artistes pour en savoir davantage sur leur création.

Très assidus, Marco Cattoï et Alexandre Lauouvea ont travaillé d’arrache pied pendant trois semaines, totalisant 98h de répétition. Se laissant interrompre l’espace d’un instant par notre visite, ils nous ouvrent chaleureusement les portes du studio. Ils nous expliquent leurs démarches artistiques et nous dévoilent un aperçu très prometteur des premières recherches chorégraphiques de ce duo intitulé, « Ho chiesto a dio di uccidermi… ma non l’ha fatto », ce qui se traduit en français par « J’ai demandé à dieu de me tuer… mais il ne l’a pas fait ».

Une histoire de vie

Pendant cette rencontre, Marco Cattoï nous partage les histoires personnelles qui inspirent son travail et nous laisse entrer humblement dans l’intimité de son univers créatif. « Dans toutes mes pièces, je parle de moi plus ou moins indirectement » explique Marco Cattoï. « Je parle de moi à travers les choses qui m’ont beaucoup touchées de près ou de loin » : « les films qui sont gravés dans ma mémoire », « la voix de ma mère au téléphone », la rue et les inconnus qui y vivent. « Cette pièce est comme un exutoire » nous confie-t-il.

La création se structure en plusieurs tableaux qui représentent chacun, une des étapes importantes de la vie de Marco Cattoï : son arrivée en France en tant qu’immigrant italien, ses réussites et ses difficultés professionnelles, son premier amour, sa première rupture, sa réconciliation avec le bonheur. « Il y a des expériences plus difficiles à vivre, c’est pourquoi je demande à dieu de me tuer, mais il ne le fait pas… heureusement parce qu’à côté il y a aussi beaucoup de belles choses ». Comme une métaphore de la vie, la pièce raconte un parcours personnel et professionnel ponctué de réussites, d’amour et de joie mais aussi de doutes, de peines et de désillusions. Les séquences chorégraphiques s’enchaînent en alternant des univers sombres et des univers plus paisibles, le tout ponctué par des touches d’humour. Scénographiquement et musicalement, les ambiances se succèdent comme une suite de tempêtes puis d’accalmies pour incarner l’ambivalence des émotions d’un homme qui se fait balloter par la vie, mais qui choisit d’embrasser les épreuves du destin pour le meilleur et pour le pire. À travers son univers profondément humain, Marco Cattoï espère inciter le spectateur à se créer sa propre histoire et peut-être même à y voir des moments de sa propre vie.

Enchantés par leur séjour à Montréal, les deux artistes désirent revenir présenter leur nouvelle création à Montréal en novembre. Nous les attendons avec impatience.

Pour plus d’information sur Marco Cattoï :
http://cattoimarco.wixsite.com/artetgestion

 

Mélanie Boisliveau 
Chargée de contenu numérique

Formulaire de contact

Votre nom / Your name :

Courriel / E-mail :

Téléphone / Phone

Message